Failles, maladies et réflexions

Je ne suis pas une poupée de chiffon sans émotions. Je n’aime pas quand on me dit que « mes problèmes de santé ne sont pas graves / importants ». Je n’aime pas que les personnes plus âgées que moi se permettent des jugements, parce que je suis plus jeune et que mes maladies et handicaps sont « invisibles ».

Ce n’est pas parce que je prends bien les nouvelles sur ma santé que ma souffrance est illégitime. Ce n’est pas parce que je ne préviens pas mon entourage à chaque fois que je fais un scanner que je n’ai pas de suivi. Ce n’est pas parce que je ne me place pas en tant que victime dans mes réçits que mes douleurs sont inexistantes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s