Bobo au coeur

Si j’ai bien horreur de quelque chose, encore plus que lorsque l’on grille ma place dans la file d’attente ou bien que l’on me marche sur le pied. C’est de ça :

Je me replie sur moi-même parce que des personnes que j’aimais à la folie m’ont blessé énormément. Je reste dans mon coin car je n’aime pas faire de vague. Je me suis sentie trahie, abandonnée et seule, alors, dans ma logique, c’est que je ne comptais pas. Donc je ne vais pas embêter mon monde avec mes pleurs et avec mes explications.
Et après, ces mêmes personnes me forcent à venir les voir, sous prétexte que j’ai besoin d’aide, j’ai besoin de ne pas être toute seule…

Ouais enfin… Pas envie d’aller me faire réconforter par quelqu’un qui, il y a 5 minutes, ne se souciait pas trop de ce dont j’avais besoin. Alors fais passer tes besoins en premier, ce qui est cool ouais, normal, mais dans ce cas tu me mens pas. Vraiment le mensonge ça me fait dégueuler. Arrête de me dire que j’ai besoin de te voir, d’être à tes côtés pour aller mieux, car c’est faux. C’est toi qui m’a mit dans cet état là. Vraiment, stop.

Laisse-moi seule. Laisse-moi le temps. Je vais me soigner comme je sais faire tout le temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s